Récits sur l’Abbaye du Parc: Sarah

Sarah wandelt door het natuurgebied van de abdij.

« On y suit véritablement le rythme des saisons »

Sarah (25 ans) apprécie énormément l'Abbaye du Parc. Non seulement pour y faire du jogging en compagnie de son ami mais aussi pour y profiter d'un bon moment. « Quand on va souvent au site de l'abbaye, on y suit vraiment le rythme des saisons ! »

Sarah Currinckx (25 ans) se rend à l'abbaye pratiquement chaque semaine. « Mon ami Lander et moi-même habitons tout près. C'est pourquoi nous allons souvent y faire du jogging pendant notre temps libre. L'Abbaye du Parc se trouve à environ cinq minutes de chez nous. C'est une belle annexe à notre petit appartement », dit-elle en riant.

« J'apprécie énormément le site de l'abbaye », poursuit Sarah. « L'environnement est particulièrement beau et l'abbaye historique donne un cachet rustique. Il y a toujours beaucoup de monde mais c'est quand même paisible. »

Poussins de l'étang

Quand Sarah reçoit des visiteurs, elle les emmène d'office à l'Abbaye du Parc. « Le contraste avec le centre animé est agréable », explique-t-elle. « De plus, on peut aller manger une crêpe à De Abdijmolen ! »

Quel est, selon Sarah, l'atout absolu de l'abbaye ? « On y suit véritablement le rythme des saisons. Au printemps, on voit les poussins sortir de l'étang. En automne, le sentier pédestre est parsemé de feuilles... C'est comme si on assistait au changement des saisons au fil d'une promenade autour de l'abbaye ! »

Vous constatez une erreur ou une imprécision sur notre site ? Faites-le nous savoir.