Titel

Nouvelles de l'abbaye : Nouvelle exposition à PARCUM

PARCUM propose une exposition sur la religion, la guerre et la paix

Zaalzicht 'Religie - Helend - Verdelend'

À partir du 8 novembre, PARCUM, le musée consacré à la religion, l’art et la culture à l’abbaye du Parc , accueillera l’exposition « Religion – Apaisement – Division ». La paix est au cœur de pratiquement toute religion. Pourtant, le nom de Dieu a inspiré et inspire toujours d’innombrables conflits. La religion a le pouvoir de réconcilier les hommes, tout autant que de les diviser. L’exposition automnale de PARCUM se penche sur cette ambivalence du fait religieux en temps de guerre et de paix.

À l’occasion du 100e anniversaire de l’Armistice, PARCUM consacrera cet automne une exposition à la place de la religion dans les affrontements et les réconciliations qui ont marqué l’Histoire. Bien que la Première Guerre mondiale ne fût pas un conflit religieux, Dieu n’était jamais très loin. Les deux camps se recommandaient de Lui. Dans la boue des tranchées, marqués par l’attente, l’horreur et le désespoir, les soldats aussi cherchaient refuge dans leur foi.

« Religion – Apaisement – Division » se penche sur ces rapports délicats entre religion, conflit et réconciliation. Quel est le sens de la religion en temps de guerre et de paix ? Comment ces expériences nourrissent-elles la pratique religieuse ? Et comment les arts s’en trouvent-ils influencés ? L’exposition n’offre pas de réponses toutes faites, mais nous invite à réfléchir au rôle que les convictions religieuses et philosophiques peuvent jouer dans la société diverse d’aujourd’hui.

À cette occasion, PARCUM exposera des objets culturels historiques, issus de nombreuses collections muséales et religieuses, aux côtés d’œuvres d’artistes internationaux contemporains. Le public pourra ainsi découvrir le travail de Yael Bartana (°1970, Israël), Michael Rakowitz (°1973, États-Unis/Irak) ou encore Wael Shawky (°1971, Égypte).

Le Carillon de la paix ouvre le bal

L’exposition est organisée dans le cadre de l’inauguration du nouveau Carillon de la paix de l’abbaye du Parc, inauguration qui a eu lieu le dimanche 11 novembre 2018. Il y a tout juste 100 ans, les cloches de la paix résonnaient dans nos contrées. Le Carillon de la paix est une initiative de Leuven et de la ville allemande de Neuss, dont quelques soldats eurent jadis une part de responsabilité dans l’Incendie de Leuven, un épisode tragique qui toucha la ville en août 1914. Les deux cloches principales sont nommées d’après ces deux villes et portent l’inscription suivante : « Puissent ces cloches favoriser la paix et la solidarité ».

Plus d’infos ? Rendez-vous sur le site de PARCUM.