Titel

Nouvelles de l'abbaye: Le Carillon de la paix résonnera tous les mercredis

Luc Rombouts deviendra le carillonneur attitré du Carillon de la paix

Luc Rombouts bespeelt de Vredesbeiaard.

Le nouveau Carillon de la paix a été inauguré le dimanche 11 novembre. Malgré la pluie, ce projet des villes de Leuven et Neuss a fait converger des centaines de personnes sur le site de l’abbaye. Une bonne nouvelle les y attendait : à partir du 14 novembre, l’instrument de la paix fera sonner ses cloches tous les mercredis.

« Avec ses cinq tours chantantes, Leuven est au sommet de la culture internationale du carillon », souligne Denise Vandevoort, échevine de la Culture.« Dès le début de l’action de crowdfunding, nous avons pu constater à quel point le Carillon de la paix s’attirait de nombreux sympathisants. Il importe, aujourd’hui, de partager sa musique avec le public, afin qu’il puisse continuer à diffuser ses harmonies conciliatrices et, ainsi, accomplir sa mission première d’instrument de la paix », conclut Vandevoort.

Le 14 novembre, Luc Rombouts, coordinateur et inspirateur du Carillon de la paix, deviendra le carillonneur attitré de ce nouvel instrument. « Vous pourrez l’écouter tous les mercredis, de 17 h à 18 h », précise Vandevoort. « Des récitals supplémentaires seront prévus dans le cadre de certains évènements spéciaux. »

Récital hebdomadaire

Luc Rombouts fera sonner les cloches de l’instrument chaque mercredi soir, à la faveur d’un riche répertoire, spécialement conçu pour l’occasion. Le Carillon de la paix dispose aussi d’un jeu automatique qui annonce les heures au quotidien. Cet automate résonnera de 8 h à 22 h, afin de ne pas perturber le sommeil des résidents et des voisins de l’abbaye.

Notons d’ailleurs que l’appel à des hymnes et chansons de la paix a reçu de nombreuses réponses. Rombouts interprétera quelques-unes de ces requêtes lors de ses récitals hebdomadaires. L’appel reste ouvert, n’hésitez donc pas à soumettre vos idées.

Qui est Luc Rombouts ?

Luc Rombouts était déjà carillonneur attitré des carillons universitaires de la bibliothèque universitaire située sur la Mgr. Ladeuzeplein et de l’église Saint Jean Baptiste au Grand Béguinage. Avec le Carillon de la paix à l’abbaye du Parc, il se voit confier une nouvelle mission à Leuven.

En sa qualité de coordinateur, Rombouts a été l’une des forces motrices de la création du Carillon de la paix. Il va sans dire que la culture du carillon lui tient à cœur. Pour preuve, ses publications incontournables sur le sujet et, surtout, son rôle de coordinateur dans le projet qui, fin 2014, a valu à la culture du carillon belge d’être reconnue par l’UNESCO comme pratique exemplaire de sauvegarde du patrimoine immatériel.