Titel

Récits sur l’Abbaye du Parc: Paul

« L'Abbaye nous réserve de beaux moments apaisants »

De zonsondergang

Le professeur Paul De Grauwe (71 ans) connaît l'Abbaye du Parc depuis toujours. « J'ai découvert le site de l'Abbaye pour la première fois lorsque je suis venu travailler à Leuven. Il revêt une grande importance, tant sur le plan religieux que culturel. J'y suis passé plusieurs fois au cours de ma carrière, mais j'y reviens aujourd'hui encore plus. »

Depuis quelque temps, Paul habite à cinq minutes de marche de l'Abbaye. « Ma femme et moi nous y rendons presque tous les jours en empruntant la Hoegaardsestraat et le tunnel sous la foie ferrée. Nous nous promenons autour des étangs. Ce sont de beaux moments apaisants, que nous vivons ensemble. »

Changements au fil des saisons

« Ces randonnées nous donnent l'occasion de discuter », poursuit Paul. « Nous y emmenons aussi avec plaisir nos amis quand ils viennent nous rendre visite. Ils sont toujours impressionnés et prennent de nombreuses photos. Je ne m'en lasse pas non plus. »

Comme ils passent presque tous les jours, Paul et son épouse suivent les changements au fil des saisons. « Nous les vivons de près. Prenez par exemple les cygnes : ils ont à nouveau quatre petits. Certains jours, ils se cachent. Nous partons alors à leur recherche », sourit Paul.

En coulisses

L'Abbaye n'a plus aucun secret pour Paul. « Un guide nous a déjà emmenés dans les coulisses de l'Abbaye. C'est impressionnant ! Nous avons récemment aussi assisté à l'exposition au PARCUM. Nous faisons régulièrement des achats au magasin de l'abbaye. Nous venons d'ailleurs d'acheter une bouteille de jus de pomme », nous montre-t-il.

Selon Paul, en quoi l'Abbaye est-elle unique ? « Tout est logique et en équilibre : la nature, avec les étangs et les oiseaux, et l'architecture, avec les bâtiments de l'Abbaye et les clochers d'églises. L'Abbaye a énormément de charme », conclut Paul.