Titel

Parole du commerçant: Myriam

« Pas une boutique comme les autres »

Myriam showt enkele van haar groenten

Myriam De Baere (53 ans) passe pratiquement toutes ses journées au Neerhof. Elle y exploite la boutique de De Wikke. Initialement composée d’un parasol, d’un étal et de quelques salades, la boutique de l’abbaye est devenue un magasin bio à part entière en à peine 5 ans. « Quelqu’un est même venu me demander si je vendais des hosties ! »

Envie de radis noir, de panais ou de topinambour ? Ou plutôt de légumes classiques comme les carottes, tomates et concombres ? La boutique du Neerhof a tout ce qu’il vous faut. Tous ses produits sont issus de l’agriculture biologique et locale ; certains proviennent même du potager (« Lochtinck ») de l’abbaye du Parc.

« Le potager existe depuis le Moyen Âge. L’agriculture est, en effet, une fonction séculaire de l’abbaye. Père Frans était le dernier à exploiter la ferme abbatiale, fidèle au poste jusqu’au début des années nonante. Les gens venaient nombreux avec leur pot à lait, pour faire le plein de ce breuvage blanc à la petite maison du lait », se souvient Myriam.

Le potager accueillait à l’origine De Wikke, un projet horticole de l’entreprise d’économie sociale Wonen et Werken. Dans le cadre de ce projet, l’accompagnateur Bruno et le jardinier Tim travaillaient d’avril à octobre à l’abbaye. « C’est grâce à eux que nous sommes toujours là. Ils se sont essayés à la culture d’asperges, de salsifis, de cardon… C’est ainsi que le projet s’est développé de manière organique. »

De winkel op het Neerhof

Un parasol devenu boutique

Myriam habite à Leuven depuis 1990, mais avant 2012, elle visitait rarement le site de l’abbaye. « Je n’étais venue que deux fois, je crois – je ne suis pas une grande promeneuse. Mais tout cela a évidemment changé quand j’ai commencé à travailler pour De Wikke », sourit-elle.

Les riverains étaient déjà demandeurs de légumes biologiques. « À l’origine, notre boutique se composait d’un parasol et d’un étal avec quelques salades. Les gens déposaient encore leur argent dans une boîte, parce qu’il n’y avait pas de caisse », se souvient Myriam. « Face à la demande croissante, nous avons fini par ouvrir un véritable magasin. »

Bel assortiment

La boutique de l’abbaye investit le Neerhof depuis 2018. « Les gens croient parfois que notre boutique est l’accueil, ce qui n’est visiblement pas le cas », sourit Myriam. « Un jour, quelqu’un est même venu me demander si je vendais des hosties ! Mais cela ne fait pas partie de notre offre », ajoute-t-elle avec un clin d’œil.

Groentjes in de Abdijwinkel

C’est avec passion que la Limbourgeoise recommande aujourd’hui sa marchandise : « Ceci n’est pas une boutique comme les autres. Nous vendons exclusivement des fruits et légumes biologiques, offre que nous complétons de produits de boulangerie, produits laitiers, jus de fruit, biscuits… Bref, de quoi faire un bon pique-nique. Et comme je prends moi-même beaucoup de plaisir à travailler dans le jardin, je suis aussi en mesure de conseiller mes clients », précise Myriam.

Pourquoi le bio ?

Pourquoi devrait-on choisir le bio ? « Le bio est meilleur pour la nature, pour les abeilles et le sol. Nous vous garantissons des produits naturels : une partie de notre offre provient directement de notre potager. Tout le monde y est d’ailleurs la bienvenue. La porte qui se trouve à l’arrière de la Norbertuspoort, sur la gauche, est ouverte tous les jours de 9 h à 16 h. J’essaie moi-même d’y passer régulièrement à la pause déjeuner. »

Tous les fruits et légumes ne sont donc pas cultivés sur le site de l’abbaye. « Nous accordons la priorité à notre propre récolte. Ensuite, nous privilégions les produits locaux. Ce n’est qu’en dernière instance que nous faisons appel à un grossiste en alimentation biologique. Mais soyons clairs : ses fruits et légumes sont, eux aussi, cultivés localement ! », explique Myriam.

Brood van bakkerij Korst

Vitrine pour les entreprises locales

De Wikke est une vitrine pour les entreprises locales. « Le pain de la boulangerie Korst est un vrai régal, tout comme les fromages et yaourts frais de BoerEnCompagnie. Les œufs biologiques d’Eke sont très populaires et les biscuits de De Wroeter se vendent comme des petits pains », ajoute Myriam.

« C’est vraiment un superbe endroit pour travailler », poursuit notre interlocutrice. « Et j’adore le fait que le clocher diffuse de la musique depuis peu. Vous savez, les gens viennent de loin pour profiter de la tranquillité de l’abbaye. Quant à moi, j’y suis tellement souvent que je me suis habituée à la beauté du site. Mais je m’arrête encore régulièrement sur le pont en direction de l’abbaye, afin d’y profiter pleinement de la vue imprenable. »

La boutique de l’abbaye est ouverte du mardi au samedi, de 10 h à 17 h – le mardi jusqu’à 18 h 30. Pour plus d’infos sur le projet De Wikke, rendez-vous sur cette page-ci.