Titel

Récits sur l’Abbaye du Parc: Sofie

« Un cadre intact, à deux pas de la ville »

Dochtertje Jente speelt in het hooi

Sophie habite avec sa famille à deux pas de l'Abdij van Park. « Nous sommes de véritables citadins mais adorons passer un moment sur le site de l'abbaye. »

Sofie (31 ans) connaît l'abbaye depuis son enfance. « J'allais à l'école tout près de l'Abdij van Park. Après les cours, nous nous arrêtions souvent à l'abbaye pour faire du vélo, se coucher dans l'herbe... C'était divin ! Cela pouvait durer un petit temps avant de retourner à la maison », dit-elle en riant.

Aujourd'hui, Sofie va volontiers faire du jogging à l'abbaye mais aussi s'y balader en famille. « Nous sommes de véritables citadins mais adorons passer un moment sur le site de l'abbaye. Wouter et moi-même apprécions énormément le calme et l'atmosphère authentique qui y règnent. C'est un cadre encore intact, à deux pas de la ville », ajoute Sofie.

Sofie fait volontiers de l'abbaye un but de sortie. « Nous allons nous y balader au bord des étangs avec notre petite fille. Nous nous arrêtons ensuite à De Abdijmolen pour déguster une crêpe ou une glace. J'y vais également déjeuner avec mes collègues d'UCLL », explique Sofie.

De Wikke et la ferme éducative

Quand elle se trouve sur le site de l'abbaye, Sofie passe régulièrement à la boutique de la ferme De Wikke. « J'apprécie non seulement son concept durable mais aussi les légumes de saison exquis que l'on y trouve », poursuit-elle.

« Il y a toujours quelque chose à faire à l'abbaye », explique Sofie. « Lors de la Journée du Patrimoine, nous avons visité le marché de la ferme éducative. Jente, notre petite fille, a adoré ! Elle y a joué pendant des heures et parle encore maintenant de tout ce foin », dit la maman en souriant.