Titel

Récits sur l’Abbaye du Parc: Mano

« Amoureux de l’abbaye »

Abdij van Park | Mano

Mano Jai (23 ans) a découvert l’abbaye quand il était étudiant. “« Au cours de ma troisième d’année d’études, je suis tombé par hasard sur l’abbaye. Elle m’a tapé dans l’œil immédiatement ! J'ai succombé d’emblée à son charme verdoyant.”

Mano Jai est tombé par hasard sur l’abbaye. « Je suis originaire de Riemst, mais je suis installé depuis six ans à Leuven pour mes études », précise cet étudiant en master de Sciences économiques appliquées. « Au cours de ma troisième d’année d’études, j’avais décidé un jour de me promener sans but précis (rires). L'abbaye m’a tapé dans l’œil immédiatement ! Le grand amoureux de la nature que je suis a succombé d’emblée à son charme verdoyant », explique Mano.

Selon lui, le contraste avec le cœur de Leuven ajoute à son attrait. « Ce n’est pas loin du centre et pourtant l’Abbaye du Parc est une oasis de quiétude. J’y vais souvent faire du jogging, mais je m’y rends aussi pour décompresser et réfléchir. C’est très reposant. La Flandre abrite peut-être de plus grands parcs, mais celui-ci est à deux pas. »

Mano est devenu un véritable ambassadeur de l’Abbaye du Parc. « Lorsqu’on me demande de citer une belle curiosité à visiter à Leuven, je conseille toujours l’abbaye. C’est un endroit formidable, avec sa verdure et ses étangs. Je vais y pique-niquer de temps en temps. Je n’ai pas encore goûté la bière ‘Heverlee’, mais cela ne saurait tarder ! »

Lisez aussi l'histoire de Raf